Garanties de l'assurance emprunteur

Garanties assurance emprunteur

Quelles garanties pour un contrat d’assurance emprunteur de prêt immobilier ?

Les garanties de l'assurance emprunteur

L’assurance de prêt immobilier n’est pas légalement obligatoire, mais elle est exigée par les organismes prêteurs dès lors que vous souhaitez souscrire un prêt immobilier. Plusieurs garanties d’assurance de prêt immobilier existent, certaines sont systématiquement demandées par les organismes prêteurs, d’autres visent à mieux vous protéger selon vos facteurs de risques, votre profil et votre situation professionnelle et personnelle. Grâce aux lois Hamon et Lagarde, l’emprunteur est libre de choisir l’organisme assureur de son crédit immobilier. Les personnes présentant des risques aggravés de santé peuvent bénéficier de la convention AERAS dont MetLife est signataire.

Dans le cas d’un achat immobilier en couple, le montant assuré par l’assurance de prêt immobilier peut varier. Il est possible d’être assuré sur la totalité de la mensualité ou bien uniquement sur une plus partie.



Les garanties d’assurance emprunteur de prêt immobilier liées au décès et à l’invalidité

Selon la nature de votre financement, votre projet immobilier (achat résidentiel ou investissement locatif), et votre profil emprunteur, les banques vous demanderont de souscrire à plusieurs garanties pour votre assurance de crédit immobilier.

La garantie décès

La garantie décès est absolument nécessaire dès lors qu’on emprunte pour son projet immobilier. En cas de décès de l’assuré, l'assureur versera le capital restant dû à l’organisme prêteur dans la limite du montant garanti. Dans les conditions générales de l’assurance emprunteur sont notifiées les quelques exclusions. Si vous pratiquez un sport à risque par exemple, il vous faudra une couverture supplémentaire.

La garantie PTIA perte totale et irréversible autonomie

Garantie PTIA et garantie décès sont très souvent couplées dans les contrats d’assurance emprunteur. La garantie PTIA fonctionne dans le cas d’une perte d’autonomie avant 65 ans liée à une invalidité physique ou mentale. L’assuré est alors dans l’incapacité définitive d’exercer toute activité professionnelle et a besoin d’assistance dans sa vie quotidienne. En cas de perte totale et irréversible d’autonomie, l’assurance emprunteur versera le capital restant dû à l’organisme prêteur dans la limite du montant garanti.

La garantie IPT invalidité permanente totale

La garantie IPT couvre un degré d’invalidité important mais plus bas que le taux d’invalidité de la garantie PTIA. Le taux d’invalidité contractuel doit être supérieur à un certain seuil que vous retrouverez dans les conditions générales de votre contrat d’assurance emprunteur. Ce taux est calculé selon :
• Le taux d’invalidité fonctionnelle : dans quelle mesure l’assuré ne peut plus effectuer les gestes de la vie courante.
• Le taux d’invalidité professionnelle : dans quelle mesure l’assuré ne peut plus exercer sa profession.

La garantie IPP invalidité permanente partielle

La garantie IPP fonctionne de la même façon que la garantie IPT mais le taux d’invalidité contractuel se situe à un seuil encore plus bas.



Les garanties d’assurance emprunteur de prêt immobilier liées au travail et à la perte d’emploi

La garantie ITT incapacité temporaire de travail

La garantie ITT permet de protéger un assuré en cas d’arrêt de travail (pour cause de maladie ou d’accident), qui ne peut donc plus temporairement exercer son activité. Un délai de franchise, indiqué dans les conditions générales du contrat d’assurance emprunteur, avant la prise en charge des échéances de prêt, est appliqué.

La garantie perte d’emploi ou chômage

Dans le cas où l’assuré perd son emploi et se retrouve au chômage, cette garantie couvre les échéances de prêt pendant une certaine période indiquée dans les conditions générales du contrat d’assurance emprunteur.