Assurance emprunteur et Questionnaire de santé

Questionnaire de santé et assurance

Bien remplir son questionnaire santé pour être bien protégé

Étape essentielle lors de la souscription de votre assurance de prêt immobilier, le questionnaire santé est là pour aider l’organisme assureur à apprécier votre profil d’assuré et vos facteurs de risques. Si vous avez opté pour la délégation d’assurance et donc un contrat individuel d’assurance emprunteur tels que ceux proposés par MetLife, le questionnaire santé est un moyen pour l’organisme assureur de vous proposer le meilleur contrat d’assurance de prêt immobilier adapté à vos besoins et à votre profil, à un tarif intéressant.

Remplir votre questionnaire de santé ne doit pas être une source de stress. Ayez simplement comme objectif d’être sincère et exhaustif. Si le besoin s’en fait sentir ou si vous présentez des risques de santé, notre service médical dédié vous demandera des informations ou des examens médicaux complémentaires. MetLife vous aide à bien remplir votre questionnaire santé pour être bien protégé.



Pourquoi un questionnaire santé lorsqu’on souscrit une assurance de prêt immobilier ?

Afin d’assurer votre prêt immobilier, l’organisme assureur a besoin de mieux vous connaître et donc d’estimer les risques de survenue d’un sinistre. Parmi les facteurs de risques, les risques de santé ont une incidence importante sur les garanties d’une assurance de prêt immobilier. En effet, une personne atteinte d’une maladie chronique ne représente pas le même profil de risques qu’une personne en bonne santé. Même chose si vous êtes fumeur, il est important de le spécifier dans le questionnaire santé.

En cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail qui vous empêche donc d’honorer vous-même vos engagements, l’assurance emprunteur prendra en charge les mensualités de remboursement du prêt à votre place tel que stipulé dans les conditions générales de votre contrat d’assurance de prêt immobilier.

C’est pourquoi il est important de remplir de façon honnête et exhaustive votre questionnaire de santé. Car en cas d’omission ou de mensonge, l’organisme assureur pourrait considérer votre contrat comme nul et le risque ne sera pas garanti



Évaluer les antécédents médicaux pour obtenir une assurance emprunteur adaptée

Le montant et les garanties de votre assurance emprunteur sont liés à votre profil de risque. L’évaluation de ce profil de risque dépend du questionnaire de santé.
Le questionnaire de santé est un document papier sur lequel vous sont posées des questions relatives à vos antécédents médicaux, comme par exemple : avez-vous subi une intervention chirurgicale ? Suivez-vous un traitement médical ? Etes-vous atteint d’une pathologie déclarée ?

Les questions portent sur une période longue précisée dès le début du questionnaire. Soyez précis et le plus exhaustif possible. N’hésitez pas à vous faire aider par votre médecin traitant si vous avez un doute ou peur d’oublier quelque chose.

Il vous faut savoir que tous les éléments médicaux que vous transmettez à un organisme assureur dans le cadre de la souscription d’une assurance emprunteur, sont traités uniquement par notre médecin conseil, soumis aux mêmes règles de confidentialité et de secret médical que n’importe quel autre professionnel de santé. Vos informations médicales sont uniquement et exclusivement utilisées dans le cadre de l’instruction de votre dossier d’assurance emprunteur.



Afin de répondre au mieux à vos besoins d’assurance emprunteur, n’hésitez pas à compléter ou à faire compléter par un médecin votre questionnaire de santé en y joignant tous les documents utiles à une meilleure compréhension de votre profil d’assuré comme par exemple une lettre de votre médecin traitant, vos radiographies, vos derniers résultats biologiques et vos compte-rendus d’hospitalisation.

En fonction de vos risques de santé, un questionnaire de santé spécifique à votre pathologie peut vous être demandé. Vous pouvez trouver sur le site internet MetLife.fr des exemples de questionnaire de santé.



Assurance emprunteur et fumeur : les informations importantes à connaître

Le statut de fumeur ou non fumeur a une incidence importante sur votre assurance de prêt immobilier. Pour être considéré par votre organisme assureur comme non fumeur, il faut :
• Ne jamais avoir fumé de sa vie
• Avoir arrêté de fumer pendant une période de 24 mois, sans interruption, avant la signature de votre contrat d’assurance emprunteur.

Est considérée comme fumeuse toute personne consommant du tabac, sous quelque forme que ce soit (cigare, cigarette, pipe, tabac à mâcher, cigarette électronique) et quelle que soit la fréquence (régulière, occasionnelle ou exceptionnelle). Attention, mentir sur ce point fondamental peut entraîner une déclaration de nullité de votre contrat d’assurance de prêt immobilier.

Vous avez arrêté toute consommation de tabac et vous souhaitez changer votre assurance de prêt immobilier ? Vous pouvez demander à votre organisme d’assurance emprunteur de modifier votre assurance. Il vous sera demandé de fournir une déclaration sur l’honneur ainsi que de remplir le questionnaire de déclaration non fumeur.

Vous étiez fumeur mais désormais vous utilisez une cigarette électronique et vous vous demandez si cela a un impact sur votre assurance de prêt immobilier. La cigarette électronique est apparue récemment, c’est pourquoi les questionnaires de santé pour l’assurance emprunteur ne prennent pas toujours en compte cette nouvelle pratique. Néanmoins, il est d’usage chez les organismes assureurs de considérer le fait de vapoter comme similaire à celui de fumer. N’hésitez pas à demander conseil à l’un des courtiers en assurance emprunteur partenaires de MetLife afin d’être accompagné sur ce point.



MetLife simplifie les formalités médicales pour l’assurance emprunteur

Proche de ses clients et conscient du besoin d’une réponse rapide pour votre assurance de prêt immobilier, MetLife s’est récemment engagé dans une démarche de simplification des formalités médicales pour son contrat d’assurance emprunteur « Super Novaterm Crédit».

Désormais les emprunteurs âgés de moins de 46 ans pourront être assurés jusqu’à 1 000 000 d’euros en complétant un questionnaire de santé sans avoir à se soumettre nécessairement à un examen médical complémentaire. Pour les personnes de moins de 56 ans c’est jusqu’à 50 000 euros sans aucun examen médical.

Demande de devis Risques de Santé
Assurance Emprunteur