Assurance emprunteur et statut fumeur/non-fumeur

Assurance prêt immobilier et fumeur

Le coût d'une assurance emprunteur pour un fumeur et un non fumeur

Pour un fumeur, le coût de l'assurance emprunteur individuelle s'avère souvent bien plus élevé que pour une personne ne consommant pas de tabac. En effet, dans le questionnaire médical à compléter lors de la souscription, il est nécessaire d'informer l'assureur de votre éventuel statut de fumeur.  Une surprime est généralement appliquée pour les fumeurs, quelle que soit la fréquence à laquelle ils font usage de tabac. Questions-réponses pour y voir plus clair.

Questions-réponses pour y voir plus clair.

Qui peut se déclarer « non-fumeur » ?

Au moment de la souscription d'un prêt immobilier, vous pouvez déclarer que vous êtes non-fumeur si :

  • vous n’avez jamais fumé,
  • vous ne fumez plus depuis 24 mois.

Notez que même si vous ne fumez que de façon occasionnelle, vous n’êtes pas considéré comme étant non-fumeur.

Quels risques en cas de fausse déclaration ?

Il est indispensable de compléter sincèrement le questionnaire médical fourni par l'assureur. Lors d'un sinistre et en cas de fausse déclaration, l'assureur pourrait considérer votre contrat comme nul et ainsi refuser de l'exécuter.

Que faire si vous cessez de fumer en cours de prêt ?

Si vous arrêtez de fumer pendant la durée de votre emprunt et qu’une surprime relative à la consommation de tabac a été appliquée, vous avez la possibilité de demander à ce que le tarif de votre assurance emprunteur soit revu à la baisse. Pour effectuer cette demande il faut :

  • effectuer un test de nicotine,
  • adresser un courrier à votre assureur en joignant les résultats du test.

Si votre assureur refuse de réviser le montant de vos cotisations, vous pourrez, après accord de votre banque, opter pour une autre assurance emprunteur afin de bénéficier d’un contrat adapté à votre situation.

6 bonnes raisons de choisir le contrat MetLife
Assurance Emprunteur

6 bonnes raisons
de choisir le
contrat MetLife