L’assurance emprunteur représente un poste de dépenses important dans un crédit immobilier. Pouvant représenter jusqu’à 40% du coût global du crédit, elle ne doit pas être négligée, même si le taux de prêt obtenu s’avère avantageux. D'autant plus que les banques considèrent l'assurance prêt immobilier comme obligatoire.

Comment obtenir les meilleures conditions et réaliser une belle économie sur votre assurance emprunteur ? Suivez les conseils MetLife et économisez une somme importante pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros sur votre contrat d’assurance de prêt immobilier.

 

1. Penser à la délégation d’assurance

Une fois les démarches effectuées pour la demande de crédit immobilier, la solution de facilité est de s’en remettre à l’assurance emprunteur groupe proposée par la banque. Cependant, la proposition n’est guère propice aux économies. En effet, les banques peuvent octroyer un taux avantageux pour le prêt immobilier, tout en présentant un taux d’assurance élevé.

L’économie sur l’assurance emprunteur va pouvoir s’envisager en optant pour la délégation d’assurance. Simple à mettre en place, elle peut vous permettre d’économiser des milliers d’euros. Depuis la Loi Lagarde de 2010, vous pouvez vous adresser à d’autres professionnels habilités pour souscrire votre contrat d’assurance de prêt immobilier. Votre banquier doit en être informé et vous donner son accord sous 10 jours ouvrés. Tout refus de sa part doit être motivé.

Soyez vigilant à l’équivalence obligatoire des garanties. En effet, les garanties décrites dans le contrat d’assurance qui vous intéresse doivent être équivalentes à celles stipulées dans votre contrat actuel.

 

2. Utiliser le dispositif de la Loi Hamon

Vous n’avez pas pensé à la délégation d’assurance lors de la mise en place de votre crédit immobilier ou lors du rachat de votre prêt ?

Depuis mars 2014, la Loi Hamon vous autorise à changer d’assureur dans les 12 mois suivant la souscription de votre contrat. C’est à nouveau l’occasion de réaliser une économie sur votre assurance emprunteur. Notez en revanche qu’il est indispensable de trouver une solution d’assurance individuelle qui offre des garanties équivalentes à votre assurance de prêt immobilier actuelle.

Au-delà des 12 mois, vous avez toujours la possibilité de changer d’assureur et de réaliser une économie sur votre assurance emprunteur. Cependant, la résiliation de votre contrat ne pourra se faire qu’à la date anniversaire, selon les dispositions de la Loi Bourquin

 

3. Jouer sur les quotités d’assurance 

Réaliser une économie sur l’assurance emprunteur peut aussi s’envisager en jouant sur la quotité d’assurance. Il s’agit là de trouver un équilibre avantageux sur le taux de couverture des assurés.

Pour exemple : assurer à 100% l’emprunteur dont les revenus sont les plus élevés et/ou qui ne présente aucun risque de santé et assurer à 50% voire 70% le second emprunteur.

Il est à noter que la répartition des quotités d’assurance dépend de la situation des emprunteurs. Elle ne peut se faire sans l’accompagnement d’un professionnel habilité.

 

MetLife vous accompagne

Dans le cadre de la délégation d’assurance, de la Loi Hamon ou de l’amendement Bourquin, MetLife vous aide à réaliser des économies. Effectuez votre simulation d’assurance emprunteur en ligne et obtenez un devis personnalisé d’assurance emprunteur établi en adéquation avec votre situation. Notre courtier expert vous aidera à trouver la meilleure solution d’assurance de prêt immobilier.

Economisez jusqu’à 11000 €*

Découvrez le tarif assurance emprunteur MetLife en quelques clics !

(*) Exemple d’économies selon profil de l’emprunteur au 01/05/2017, pour un couple de 31 ans, employés non-fumeurs, assurés chacun à 100 % en Décès/Incapacité/Invalidité, empruntant 150 000 € au taux de 2 % sur une durée de 20 ans. Coût moyen d’une assurance proposée par la banque : 16 800 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,96 % pour le couple). Coût total de l’Assurance Emprunteur de MetLife : 5 526.90€ sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,32 % pour le couple). Économie réalisée de 11 273.10€ par rapport à l’assurance emprunteur proposée par la banque.