Skip Navigation

L'hospitalisation en France

Informations clés sur l'hospitalisation

Le forfait hospitalier reste généralement à la charge du patient hospitalisé et correspond à la participation financière aux frais d'hébergement. Il est dû pour tout séjour supérieur à 24 heures, dans un établissement public ou privé.

Toutefois, certains patients sont exonérés de forfait hospitalier : 

  • Les femmes enceintes hospitalisées pendant les 4 derniers mois de grossesse, durant l’accouchement, pendant les 12 jours qui suivent l’accouchement, et si le bébé est hospitalisé dans les 30 jours qui suivent sa naissance,
  • Les personnes bénéficiant de la CMU-C et de l’AME,
  • Les personnes hospitalisées à la suite d’un accident du travail à d’une maladie professionnelle,
  • Les donneurs d’organe,
  • Les personnes hospitalisées à domicile,
  • Les personnes touchant une pension alimentaire,
  • Les enfants handicapés âgés de moins de 20 ans et hébergés dans un établissement d’éducation spéciale ou professionnelle.

Quelques chiffres

  • Selon les établissements, la facture d’une hospitalisation oscille entre 66 € et 446 €
  • Le prix moyen facturé pour une journée dans un service de médecine est de 184 €
  • 1 104 €, c’est le coût en moyenne pour 6 jours d’hospitalisation
  • 6,4 jours : c’est la durée moyenne d’un séjour à l’hôpital
    • 36,4 jours en service de soins de suite et de réanimation 
    • 44,5 jours en hospitalisation à domicile 
    • 57 jours en établissement ou service psychiatrique
  • 14,4% des séjours à l’hôpital durent moins de 24 heures, 3,5% des séjours durent 24 heures et 82,2% des séjours durent 48 heures
  • 12,7 millions de patients hospitalisés chaque année
  • 12,2 millions de patients en service de médecine, chirurgie ou obstétrique (MCO), dont 16% d’enfants de moins de 18 ans
  • 1 million de personnes en service de soins de suite et de réadaptation (SSR), dont 37% de personnes âgées de 80 ans et plus
  • 116 000 patients en hospitalisation à domicile (HAD), cela concerne 27% des personnes âgées de 80 ans et plus
  • 420 000 patients en psychiatrie, dont 11% d’enfants de moins de 18 ans