Skip Navigation

Rembourser un prêt immobilier par anticipation

Economisez jusqu’à 11 000 €*

Découvrez le tarif assurance emprunteur MetLife en quelques clics !

Acquéreur, vous avez financé votre bien en contractant un crédit immobilier auprès d’une banque. Vous disposez aujourd’hui d’une somme d’argent et souhaitez rembourser en tout ou partie votre prêt ? Vous souhaitez vendre votre maison ou votre appartement avant l’échéance de votre prêt ? Anticiper le remboursement d’un prêt immobilier doit se faire au bon moment, en sachant que l’opération peut engendrer des frais.

Pourquoi rembourser un prêt immobilier par anticipation ?

Tout emprunteur dispose librement du droit de rembourser son crédit immobilier avant l’échéance prévue au contrat. La loi ne prévoit pas de délai de préavis dans le cas de remboursement anticipé. Il faut savoir que l’opération entraîne des frais dans la plupart des cas.

Rembourser un prêt immobilier par anticipation a un intérêt lorsque vous avez une rentrée d’argent et que vous souhaitez diminuer vos échéances et/ou la durée de votre crédit par exemple. Le remboursement anticipé s’avère inévitable dans le cas de la vente du bien et si le prêt n’est pas transféré sur une nouvelle acquisition.

Envisager une telle démarche peut vous faire réaliser des économies non négligeables si elle est envisagée au bon moment et si vous avez bien connaissance des frais appliqués à l’opération.

Comment effectuer un remboursement par anticipation ?

L’emprunteur dispose librement du droit de rembourser en tout ou partie son prêt immobilier.

 

Le remboursement anticipé partiel

Dans le cadre du remboursement partiel anticipé, c'est à vous de choisir la somme que vous souhaitez affecter au remboursement. Certains contrats de prêt peuvent cependant limiter l’opération à un montant minimum. Une clause particulière peut interdire tout remboursement égal ou inférieur à 10% du montant initial du prêt, excepté son solde.

Le remboursement anticipé partiel

Rembourser son prêt par anticipation en totalité consiste à payer à la banque le capital restant dû. Si rien ne prévoit le contraire, des pénalités de remboursement anticipé s’appliqueront, comme pour le remboursement anticipé partiel.

Combien coûtent les frais de remboursement anticipé ?

Les pénalités constituent un moyen de dédommagement des intérêts non perçus par la banque. Celles-ci ne peuvent pas dépasser le montant de 6 mois d’intérêts et jamais plus de 3% du capital restant dû. Il s’agit d’une indemnité légale. Il faut savoir que ces frais peuvent être négociés lors de la souscription du prêt. Vous pouvez ainsi n’avoir rien à payer en cas de remboursement anticipé partiel ou total.

 

Certaines situations exonèrent l’emprunteur de ces pénalités :

-        Vente du bien pour cause de mutation professionnelle, de décès, de cessation forcée d’activité professionnelle telle que le licenciement, à la condition que le prêt ait été souscrit après le 1er juillet 1999 ;

-        Transfert de l'assurance et du crédit pour le financement d’un nouveau bien.

 

Pour savoir s’il s’agit du bon moment pour rembourser votre prêt immobilier par anticipation, il est indispensable de bien étudier la situation. Attachez-vous au capital restant dû et au montant des pénalités appliquées. Demandez une simulation de remboursement anticipé à l’établissement prêteur avant toute démarche définitive.

 

 

Effectuer un remboursement partiel ou total pour vous permettre de réaliser des économies importantes. Pour votre prochain projet immobilier, MetLife, spécialiste en assurance emprunteur, vous aide à trouver le meilleur contrat, au meilleur prix. N’hésitez pas à contacter l’un de nos 5000 courtiers en assurance partenaires pour obtenir votre devis personnalisé.

À lire aussi