Skip Navigation

Combien coûte un prêt immobilier ?

Un achat immobilier est la réalisation d’une envie, d’un rêve et parfois même d’un projet de toute une vie. Cette étape importante de votre existence est un vrai investissement. Elle vous amène généralement à emprunter sur plusieurs années pour le financement du bien immobilier, d'autant plus si vous n'avez pas anticipe ce nouveau projet. Pour tout emprunt, l’établissement prêteur mentionne le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) qui englobe la totalité des sommes à payer pour le crédit. Variable en fonction du capital emprunté, il vous aide à comprendre combien coûte un crédit immobilier. Découvrez dans cet article les éléments du montant total d’un prêt.

Le coût des intérêts d’un prêt immobilier

Le taux de votre prêt immobilier constitue le point primordial de votre emprunt. Taux fixe, variable ou révisable, plus le pourcentage est élevé, plus les intérêts bancaires à payer s’avèrent importants. Il représente l’indice du coût pour l’emprunteur et de la rentabilité pour l’établissement prêteur. En effet, ce dernier anticipe et s'assure que chaque client a des revenus suffisants et est en capacité de rembourser les sommes dues. 

Le coût de l’assurance emprunteur

Exigée par les banques, l’assurance emprunteur va vous couvrir pour toute la durée de votre crédit. Votre remboursement de prêt est assuré en cas de problème de santé, de décès, d’invalidité ou d’incapacité. Cette sécurité financière compte beaucoup dans le coût d’un crédit immobilier.

Depuis la Loi Lagarde, l’emprunteur peut faire jouer la concurrence et souscrire son contrat d’assurance auprès de l’établissement de son choix pour ses crédits. Cela permet notamment de souscrire à plus de garanties pour être mieux protégé et assuré sur différents risques. 

Grâce à la Loi Hamon et à l'amendement ou Loi Bourquin, l'emprunteur peut avoir recours à la délégation. Qu'offre la délégation assurance ? Tout simplement la possibilité de changer d'assurance emprunteur la première année suivant la souscription et par la suite, chaque année à date anniversaire. Attention, certaines conditions sont à respecter telle que l'équivalence des garanties. 

Pour votre assurance emprunteur, MetLife met tout en œuvre pour trouver le meilleur contrat parmi toutes les assurances du marché et vous faire réaliser des économies. Prenez contact avec l’un de nos 5000 courtiers en assurance partenaires et obtenez votre devis personnalisé.

 

Les frais de garantie d’un prêt immobilier

Afin de se protéger en cas de non-paiement des mensualités par l’emprunteur, la banque demande une garantie financière. Caution, hypothèque ou privilège de prêteur de deniers, quelle que soit l’option choisie, les frais de garantie sont à prendre en compte dans le coût global de votre projet immobilier. Outre les coûts liés au crédit et aux frais de garantie, ne négligez pas également le montant des frais de notaire qui représentent environ 8% du prix du bien.

 

Les frais de dossier pour un crédit immobilier

Correspondant aux frais de constitution et d’analyse du dossier, ces dépenses peuvent souvent être négociées. Fixes ou proportionnelles, il n’est pas toujours nécessaire d’insister pour les diminuer si le taux d’intérêt obtenu est excellent.

Le coût d’un crédit immobilier doit être soigneusement étudié pour éviter les mauvaises surprises. Pour faciliter la comparaison entre les différentes offres du marché, veillez à obtenir les frais associés à chaque offre de crédit tels que les frais notaire.

Pour trouver la meilleure solution pour votre assurance emprunteur, contactez MetLife. Vous souhaitez faire des économies sur le coût global de votre prêt ? Réalisez une simulation en ligne afin d'obtenir un devis personnalisé et avoir une estimation du tarif correspondant à votre profil.

À lire aussi