Passer la navigation

Assurance décès sans limite d'âge : possible ?

L'assurance décès est un contrat de prévoyance souscrit auprès d'une compagnie d'assurance à titre individuel ou collectif. Il permet de mettre à l'abri vos proches en cas de décès. Mais existe-t-il des assurances décès sans limite d'âge ? Est-ce plus chère ? Comment cela fonctionne ? MetLife vous guide.

A noter que vous pouvez souscrire un capital décès auprès de MetLife jusqu'à 84 ans avec un versement possible jusqu'à 90 ans.

Assurance décès

Obtenez un devis sur-mesure et bénéficiez de l'assistance d'un expert qui pourra vous accompagner pendant toutes vos démarches.

A quoi sert une assurance décès ?

Une assurance décès permet à l'assuré de protéger ses proches en cas de décès, en leur versant un capital le moment venu. Ce contrat protège ainsi les bénéficiaires désignés par l’assuré lors de la signature du contrat, des conséquences financières liées à sa disparition. Lors de l'adhésion, le souscripteur peut choisir le capital pour lequel il souhaite s'assurer, ce qui déterminera évidemment le montant de ses cotisations.

Il existe différents types de contrats avec des âges limites concernant aussi bien la souscription que la validité de la garantie décès.

Assurance décès vie entière et assurance décès temporaire : quelle différence ?

Selon le contrat souscrit, il existe une limite d'âge de survenance du décès pour percevoir le capital. 2 contrats se distinguent : l'assurance décès temporaire et vie entière. Ces contrats présentent tous deux des avantages que nous allons voir.

L'assurance décès temporaire : une garantie décès limités dans le temps

L'assurance temporaire décès est un contrat qui assure une personne en cas de décès avant un âge donné. Cette limite d'âge dépend du contrat souscrit. Elle est de 90 ans pour le contrat d'assurance décès MetLife. Ce contrat permet de protéger ses proches en cas de décès prématuré, en leur offrant un capital décès dont le montant est déterminé lors de la souscription. Le contrat est renouvelé chaque année par reconduction tacite et garantit l'assuré sous réserve qu'il soit à jour du paiement de ses cotisations.

Si le décès survient après l'âge maximum mentionné au contrat, les bénéficiaires ne perçoivent rien, et les cotisations cessent. Ces dernières ne peuvent faire l'objet d'un remboursement. C'est pourquoi certains désignent ce type de contrat comme un contrat d’assurance décès à fond perdu, le versement du capital n'étant pas garanti.

Bon à savoir : le contrat d'assurance décès temporaire MetLife vous couvre jusqu'à 90 ans !

L'assurance décès vie entière : un capital garanti sans limite d'âge

L'assurance décès vie entière est un contrat dont le capital est garanti quel que soit le moment du décès de l'assuré : il est donc sans limite d'âge.

Par ailleurs, ce type de contrat permet à l'assuré de récupérer, en cours de contrat, tout ou partie de ses cotisations, en procédant à un rachat partiel ou total. Ces rachats entrainent respectivement la mise en réduction du contrat (une baisse du capital garanti), ou sa clôture définitive. Parmi ce type de contrat, on retrouve par exemple l'assurance obsèques, qui permet d'apporter un capital à ses proches pour financer ses obsèques.

Quel est l'âge limite de souscription d'une assurance décès ?

L'âge maximum pour souscrire une assurance décès est majoritairement compris entre 60 et 70 ans*, bien que cela puisse varier selon les contrats et les assureurs. La souscription est généralement possible à partir de 18 ans.

Voici quelques âges limites de souscription sur les contrats MetLife :

  • Assurance décès temporaire toutes causes : 84 ans
  • Assurance décès vie entière (contrat obsèques) : 79 ans
  • Assurance décès temporaire, en cas d'accident : 74 ans

Les conditions de souscriptions et les limites d'âges sont générales indiquées au sein des conditions générales du contrat. Nos experts peuvent vous accompagner vers le contrat MetLife le plus adapté à votre situation.

*source : capital.fr

Quel est le meilleur moment pour souscrire une assurance décès ?

Le meilleur moment pour souscrire une assurance décès dépend de votre situation personnelle et professionnelle. Cependant, l'âge de votre adhésion impacte le coût de votre assurance : plus tôt vous souscrivez, moins la prime d'assurance sera élevée. En effet, comme le risque de décès augmente avec le temps, cela se traduit par des primes plus élevées pour les personnes âgées. 

Cependant, il n'est pas toujours nécessaire de souscrire une prévoyance décès dès le plus jeune âge. Il peut ainsi être judicieux d'attendre des moments clés de la vie, notamment : 

- La naissance d'un enfant : pour garantir un capital à ses enfants ou son conjoint en cas de disparition.

- L'achat d'un bien immobilier : pour protéger ses proches en cas de décès et assurer le remboursement du prêt immobilier.

- L'exercice d'un emploi à risque : pour protéger ses proches en cas d'accident conduisant à une invalidité totale ou un décès.

- Le passage à la retraite : pour permettre à ses enfants de disposer des fonds suffisants pour faire face aux droits de succession ou pour payer les frais d'obsèques.

Les experts MetLife sont à votre disposition pour évaluer avec vous, et selon vos besoins, la pertinence de ce contrat. Et pour vous faciliter la vie, nous avons mis en place un bilan de prévoyance en ligne pour un diagnostic rapide de votre situation personnelle.

Devis prévoyance

Obtenez un devis sur-mesure et bénéficiez de l'assistance d'un expert qui pourra vous accompagner pendant toutes vos démarches.

Pourquoi souscrire une assurance décès après 70 ans est plus cher ?

Bien qu'il soit tout à fait possible de souscrire une assurance décès après 70 ans, cela revient plus cher. Pourquoi ? Parce que le montant des primes dépend de l'âge, mais aussi parfois de l'état de santé lors de l'adhésion. C'est notamment souvent le cas dès lors que votre contrat vous protège à la fois en cas de décès accidentel et des suites d'une maladie.

Ainsi, si vous souscrivez une police d'assurance sans antécédents médicaux, vous ne subirez pas de surprime de la part de l'assureur, y compris en cas de maladie postérieure à la souscription.

Les années passants, les antécédents médicaux sont généralement plus fréquents. Or ces derniers peuvent être pris en compte par l'assureur pour calculer vos cotisations. Souscrire tôt peut donc être utile pour éviter de payer trop cher son assurance.

Bon à savoir : le montant des cotisations peut être fixe ou variable tout au long de la durée du contrat. Si les primes sont variables, alors le coût de l'assurance augmentera sensiblement au fil des ans.

Combien coûte une assurance décès à 70 ans ?

Les coûts varient selon les compagnies d'assurance, le contrat et le montant du capital décès. 

Voici les coûts de souscription sur différents contrats chez MetLife à 70 ans :

Contrat Capital Cotisation mensuelle Age maximum souscription Age de fin de garantie
Assurance décès vite entière (Assurance obsèques) 5 000 € 41,87 € 79 ans A vie
Assurance décès en cas d'accident De 60 000 € à 300 000 €
(selon la nature de l'accident)
14,95 € 74 ans 80 ans
Assurance décès toutes causes 200 000 € 225,50 €* 84 ans 90 ans

 

* Cotisation la première année.

Les formalités médicales diffèrent-elles selon l'âge ?

Les formalités médicales éventuellement requises lors de votre adhésion dépendent essentiellement de votre âge et du capital assuré.

Certains assureurs disposent de questionnaires de santé spécifiques selon les situations : il est souvent simplifié pour les jeunes et plus détaillé lorsqu'il concerne les seniors. Par ailleurs, une visite médicale peut être requise selon les réponses renseignées sur le questionnaire médical, ainsi que selon votre âge. Dans ce cas, le souscripteur devra effectuer quelques examens médicaux, comme par exemple des analyses sanguines.

L'assurance décès toutes causes MetLife ne comporte qu'un questionnaire de santé sans examen médical jusqu'à 84 ans si le montant du capital décès ne dépasse pas 200 000 €.

Les autres contrats MetLife ne requièrent aucun questionnaire de santé (assurance obsèques et assurance décès accidentel). Pour en savoir plus, découvrez notre article sur les contrats de prévoyance sans questionnaire médical.

L'assurance décès : avantages et inconvénients

L'assurance décès présente de nombreux avantages et quelques inconvénients qu'il est important de connaître pour faire un choix éclairé.

Parmi les avantages : cette assurance peut apporter une protection financière au conjoint survivant et à la famille en cas de décès prématuré. De plus, le capital peut être également perçu en l'absence de décès si l'assuré fait face à une perte totale et irréversible d'autonomie.

C'est donc une solution efficace pour maintenir le niveau de vie de ses proches. Par ailleurs, le capital est libre d'utilisation, c'est à dire que les bénéficiaires pourront dépenser l'argent comme ils le souhaitent.

Enfin le bénéficiaire du contrat est désigné librement par le souscripteur et peut être modifié à tout moment.

Parmi les inconvénients : le coût dépend, entre autres, de l'âge et de l'état de santé lors de l'adhésion. C'est pourquoi il est plus intéressant financièrement de souscrire tôt.

En outre, il peut exister des durées maximum de couverture, notamment sur les contrats d'assurance temporaire décès. Ce qui signifie qu'après l'atteinte d'un certain âge, la garantie décès sera automatiquement résiliée (90 ans chez MetLife).

Enfin, il peut exister des exclusions de garanties, c'est à dire des conditions dans lesquelles le capital ne sera pas versée : par exemple, le décès des suites d'une pathologie spécifique ou d'un suicide.

Questions / Réponses sur l'assurance décès sans limite d'âge

FAQ

Dans la majorité des cas, la clause standard s'applique " Mon conjoint, à défaut mes enfants nés ou à naître, par parts égales entre eux, vivants ou représentés, à défaut mes héritiers légaux ". Mais il est également possible de rédiger sa propre clause bénéficiaire afin de désigner le bénéficiaire de son choix.

Cela dépend du type de contrat que vous avez souscrit. En effet, pour une assurance décès vie entière, vos couvertures prennent fin à votre décès : le capital est donc garanti. En revanche, pour une assurance décès temporaire, l'âge de fin de garantie varie d'un assureur à l'autre. Cette information est précisée dans les conditions générales du contrat. Chez MetLife, l'assurance décès toutes causes vous couvre jusqu'à 90 ans !

Oui, il peut y avoir une différence de prix entre une assurance temporaire décès et une assurance décès vie entière. En effet, lorsque la durée de validité de la couverture est à vie, la cotisation sera plus élevée à capital équivalent.

Il existe des assurances décès sans questionnaire de santé. Néanmoins, les compagnies d'assurance requièrent souvent un questionnaire dès lors que la couverture concerne aussi bien le décès accidentel que les suites d'une maladie.

Chez MetLife, nous disposons de 2 contrats sans questionnaire médical :

  • L'assurance décès accidentel (Plan protection accident).
  • L'assurance obsèques (vie entière).
Assurance Prévoyance

Protégez-vous des aléas de la vie. Un expert étudiera votre situation et vous proposera une solution adaptée.

La prévoyance Metlife

La prévoyance permet de vous protéger en cas d'accident de la vie ou de décès.

Retrouvez ici tous nos articles sur la prévoyance.

L'assurance prévoyance

Les contrats de prévoyance sans formalités médicales

Quelles sont les différences entre un contrat de prévoyance et une mutuelle ? Pour mieux comprendre, c'est ici.

Différence prévoyance et mutuelle

Garanties de prévoyance

Quelles sont les garanties de prévoyance ? Quelles protections vous apportent-elles ? Nos experts décryptent le sujet.

Garanties de prévoyance

Rente invalidité et prévoyance

A quoi sert la rente invalidité ? Comment y souscrire ? La réponse dans ce dossier.

Rente invalidité et prévoyance

Assurance prévoyance individuelle

Qu'est-ce qu'un contrat de prévoyance individuelle ? Quelle différence avec un contrat collectif ? 

Assurance prévoyance individuelle