Skip Navigation

Columbarium : définition, prix et son fonctionnement

Depuis la loi du 18 décembre 2008, il est interdit de conserver une urne funéraire chez soi et les communes de plus de 2000 habitants sont dans l’obligation de proposer un columbarium à leurs résidents.

Les experts de MetLife vous proposent ce guide pour tout savoir sur les columbariums.

L’essentiel

  • Le columbarium est un monument généralement collectif, regroupant des niches où sont conservées les urnes funéraires après une crémation.
  • Disposer d’un emplacement dans un columbarium fait l’objet d’une concession payante, sur une période donnée.
  • En souscrivant une assurance obsèques MetLife, vos proches disposent d’un capital jusqu’à 8 000 euros permettant de financer l’acquisition d’une place dans un columbarium.

Sommaire :

Assurance Obsèques

Protégez vos proches en les préservant du financement de vos obsèques. Un expert prévoyance vous guide dans votre démarche.

Qu’est-ce qu’un columbarium ?

Un columbarium est un mur, une pièce ou un bâtiment utilisé pour stocker les urnes contenant les cendres de personnes décédées et incinérées. Le nom "columbarium" vient de columba, le mot latin pour colombe, car les columbariums ont généralement des niches permettant de contenir les urnes qui ressemblent à celles des pigeonniers.

Les columbariums sont généralement collectifs, placés dans un cimetière ou parfois à un crématorium. Ils sont constitués de cases délimitées : chaque case est attribuée à une famille distincte.

Un columbarium peut aussi être individuel : une personne, ou une famille, fait l’acquisition d’un espace délimité et est libres d’y bâtir un monument pour leurs urnes ou de disposer d’une structure existante. Ces columbariums individuels permettent habituellement d’accueillir une à quatre urnes.

Les différentes formes de columbarium

Monument destiné à célébrer et commémorer les défunts, le columbarium peut être en intérieur ou en extérieur et prendre des formes différentes, sobres ou élaborées.

Le mur de granit

Le columbarium le plus classique dans un cimetière se présente sous la forme d’un mur de pierre, souvent en granit, matériau noble qui offre une belle résistance au temps.

Il offre l’avantage de prendre peu de place. Les casiers sont alignés et le mur peut être adossé à un mur du cimetière ou former une allée.

Les colonnes

Également pratiques, les colonnes permettent d’accueillir les urnes et d’être disposées dans différents recoins d’un cimetière, le long d’une allée, ou dressées dans un espace dédié. Elles prennent une faible surface au sol et sont facilement modulables.

La pyramide

Pour plus de décorum, il est possible de choisir une forme pyramidale pour un columbarium. La pyramide est découpée en plusieurs étages qui accueillent les casiers destinés à accueillir les urnes.

Le globe

Autre option originale : le columbarium peut se présenter sous forme d’un globe.

Très esthétique, il se décline en plusieurs couleurs.

La place des urnes dans le columbarium

Les alvéoles d’un columbarium se présentent sous différents formats, afin d’accueillir une à quatre urnes funéraires.

Une fois l’urne déposée à l’intérieur, sur autorisation de la mairie, la case est scellée par la compagnie de pompes funèbres et appose une plaque permettant l’identification du défunt. Elle doit comporter le nom et les dates de naissance et de décès, ainsi que le numéro de l’emplacement dans le columbarium.

Lorsque vous faites l’acquisition d’un emplacement dans un columbarium, pensez bien à demander les dimensions de votre casier afin que l’urne funéraire contenant les cendres de votre défunt ait une taille adaptée.

Comment personnaliser un columbarium ?

Si l’urne est placée dans un columbarium collectif, il est possible de personnaliser et décorer la plaque d’identification du défunt. Seule consigne : ne pas gêner les autres alvéoles, ni abîmer et fragiliser la structure du columbarium.

Vous pouvez par exemple faire graver la plaque, y ajouter une photo, un adieu, une citation ou tout motif permettant de lui rendre un dernier hommage.

Il est aussi possible d’y ajouter des fleurs artificielles, et certains columbariums sont équipés de débords individuels permettant de planter des fleurs.

Dans le cas d’un columbarium individuel, vous avez toute liberté dans l’espace imparti pour construire un monument personnalisé autour de votre niche.

La plaque scellant la niche peut être opaque ou transparente afin de permettre aux visiteurs de voir l’urne du défunt.

Choisir l'assurance obsèques MetLife

Offrez un capital compris entre 3000 et 8000 € à vos proches pour les aider à financer le coût de vos obsèques.

Le prix d’un emplacement en columbarium

Comme pour un lieu d’inhumation dans un cimetière, un emplacement en columbarium est soumis à l’achat d’une concession, pour une durée déterminée. Votre niche vous est acquise pour un certain nombre d’années, allant de 5 à 50 ans, voire à perpétuité.

Les tarifs d’un columbarium varient selon les villes et les régions, et sont généralement compris entre 350 euros et 1200 euros.

Le prix est généralement calculé par la municipalité qui divise son investissement pour la construction et le maintien de son columbarium, par le nombre de niches disponibles.

Voilà les tarifs moyens pratiqués pour un emplacement dans un columbarium collectif pour 30 ans :

  • Paris : 1 449 euros
  • Strasbourg : 1 730 euro
  • Lille : 500 euros
  • Rouen : 487,65 euros
  • Grenoble : 751 euros
  • Lyon : 575 euros
  • Montpellier : 789 euros
  • Reims : 570 euros.

(sources : Funéraire-info & Meilleures Pompes Funèbres)


Quelles démarches pour obtenir une concession dans un columbarium ?

Après la crémation, le crématorium peut conserver votre urne jusqu’à un an, le temps pour les proches de s’organiser. La démarche est simple : pour obtenir une concession dans un columbarium, vous devez en faire la demande auprès de la mairie.

Ils sont dans l’obligation de vous trouver un emplacement et d’afficher clairement les tarifs pratiqués. Vous pouvez vous faire assister dans ces démarches par votre conseiller funéraire, au moment de l’organisation de la cérémonie de crémation.

Devis assurance obsèques MetLife

Protégez votre proche avec un capital jusqu'à 8000 € destiné au financement de vos obsèques.

Quelles sont les alternatives à la mise en columbarium ?

La dispersion des cendres

Disperser les cendres est une pratique encadrée par la loi : il n’est pas possible de le faire n’importe où. Pour une dispersion dans un jardin funéraire ou jardin du souvenir, il faut obtenir l’autorisation préalable de la mairie. En cas de dispersion dans la nature, il faut en informer ensuite la mairie du lieu de naissance du défunt.

L’inhumation de l’urne

Une urne peut être enterrée. Il est possible de le faire gratuitement dans le terrain commun du cimetière, ou de le faire dans une concession louée ou achetée.

Quels sont les différents types de monuments cinéraires ?

Le terme de columbarium est communément employé pour désigner les monuments collectifs et hors sol, permettant de conserver les urnes dans des niches distinctes.

Il existe d’autres options pour conserver une urne.

Le monument cinéraire

Le monument cinéraire désigne un columbarium individuel ou familial.

Il est habituellement posé à même le sol et peut être personnalisé par ses propriétaires.

La tombe cinéraire

La tombe cinéraire se situe dans un jardin cinéraire ou un jardin d’urnes, ou dans la même partie que celle pour les inhumations de cercueils.

Comme son nom l’indique, il s’agit donc d’enterrer l’urne et d’en orner l’emplacement d’une plaque ou d’un monument funéraire.

L’urne doit être constituée de matériaux non dégradables afin de pouvoir être exhumée à la fin des droits sur la concession, mais peut être partiellement poreuse pour permettre aux cendres de retourner à la nature.

La cavurne

La cavurne est l’équivalent d’un caveau familial, mais réservé pour des urnes. Une cuve est creusée dans le sol et recouverte d’une dalle en granit, marbre ou béton ou d’un monument funéraire indiquant la présence des membres d’une même famille.

La cavurne est de taille nettement inférieure à un caveau traditionnel, conçu pour recevoir des cercueils.

Tout savoir sur les obsèques

Organiser ses obsèques de son vivant vous assure sérénité et vous permet de soulager vos proches.

Ces fiches répondent aux questions les plus fréquentes qui surviennent avant ou lors d'un décès.

DEVIS ASSURANCE OBSÈQUES

Cavurne 

Qu'est ce qu'un cavurne et à quoi sert-il ? Explications.

Cavurne

Concession funéraire

MetLife décrypte pour vous les concessions funéraires.

Concession funéraire

Inhumation ou crémation

Inhumation ou crémation ? MetLife vous aide à choisir entre les deux.

Inhumation ou crémation

Enfeu

Qu'est-ce que l'enfeu ? Explications.

Enfeu

Présentation non contractuelle à caractère commercial qui ne constitue pas un exposé complet des Conditions Générales du produit d’assurance.