L’assurance emprunteur peut représenter jusqu’à 40% du coût global d’un prêt immobilier. C’est pourquoi changer d’assurance peut vous faire réaliser d’importantes économies. N’ayez pas peur des démarches : ça vaut réellement le coup ! Découvrons ensemble les étapes à suivre pour résilier votre assurance emprunteur.

13,5 m2. C’est, en moyenne, la surface supplémentaire que peuvent aujourd’hui acheter les Français qui bénéficient de la délégation de l’assurance emprunteur dans le cadre d’un crédit immobilier.

Pour ceux d’entre vous qui ne le savent pas, faire une délégation d’assurance pour son prêt immobilier consiste à choisir une assurance autre que celle proposée par votre banque. Une liberté offerte aux emprunteurs depuis 2010 et la Loi Lagarde, sous réserve que le contrat d’assurance emprunteur individuelle respecte le principe d’équivalence du contrat d’assurance bancaire.

 

Près de 10 000 euros d’économies !

L’intérêt de changer d’assurance ? Réaliser d’importantes économies ! Prenons un exemple concret. Sachant que les taux d’assurance pratiqués par les banques vont actuellement de 0,30% à 0,42% pour un emprunteur de moins de 40 ans en bonne santé, si Marine, 36 ans, et Grégory, 39 ans, décident d’emprunter 200 000 euros sur 20 ans, ils supporteront un coût de 14 000 euros pour une assurance à 0,35%.

En optant pour une délégation d’assurance, le couple pourra bénéficier d’un taux avoisinant 0,12%. En d’autres termes, leur assurance emprunteur ne leur coûtera que 4 800 euros, soit une économie de 9 200 euros !

 

Économisez jusqu'à 11 000 €*

Découvrez le tarif assurance emprunteur MetLife en quelques clics !

 

 

Comment recourir à la délégation d’assurance ?

Aujourd’hui, grâce à la Loi Hamon, vous pouvez changer d’assurance emprunteur dans les 12 premiers mois suivant la souscription de votre emprunt. À partir du 1er janvier 2018, une nouvelle loi[4] permettra à toutes les personnes qui détiennent un crédit immobilier de changer d’assurance en cours de prêt à chaque date anniversaire du contrat. Concrètement, si vous avez contracté un crédit immobilier en septembre, vous pourrez exercer votre droit de résiliation annuel en septembre 2018.

Pour ce faire, que vous soyez un emprunteur s’apprêtant à souscrire un prêt immobilier, un emprunteur dont le contrat à moins d’un an ou un emprunteur dont le contrat à plus d’un an, vous devrez adresser une lettre recommandée avec AR en demande de résiliation à votre assureur au plus tard 2 mois avant la date anniversaire de votre contrat. Un courtier pourra vous aider à établir des devis personnalisés en sollicitant différents assureurs, comme MetLife, afin de comparer leurs propositions. Il enverra à votre banque le devis et les garanties du contrat auquel vous souhaitez souscrire et lui demandera qu’elle mette fin à votre contrat actuel d’assurance de prêt.

Les banques ont dix jours ouvrés pour se prononcer sur la délégation et justifier précisément leur refus par rapport à une liste de critères permettant de vérifier si les contrats d’assurance offrent ou non des garanties équivalentes. De plus, elles doivent vous remettre une fiche standardisée d’information (FSI) sur l’assurance, dès la première simulation de prêt, destinée à faciliter la comparaison des contrats.

Une fois cet accord obtenu par écrit, il suffira d’envoyer une lettre de résiliation à votre banque, deux mois avant l’échéance annuelle de votre assurance et, bien sûr, signer votre nouveau contrat d’assurance de prêt immobilier.

(*) Exemple d’économies selon profil de l’emprunteur au 01/05/2017, pour un couple de 31 ans, employés non-fumeurs, assurés chacun à 100 % en Décès/Incapacité/Invalidité, empruntant 150 000 € au taux de 2 % sur une durée de 20 ans. Coût moyen d’une assurance proposée par la banque : 16 800 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,96 % pour le couple). Coût total de l’Assurance Emprunteur de MetLife : 5 526.90€ sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,32 % pour le couple). Économie réalisée de 11 273.10€ par rapport à l’assurance emprunteur proposée par la banque.