Skip Navigation

Qu'est-ce que l'assurance décès invalidité ?

L’assurance décès invalidité est systématiquement exigée par les banques dans le cadre d’un crédit immobilier. Protection pour la famille et les proches, c’est aussi l’assurance pour la banque de voir le prêt remboursé en cas de décès ou d’invalidité de l’emprunteur.

Economisez jusqu’à 11 000 €*

Découvrez le tarif assurance emprunteur MetLife en quelques clics !

~

Les garanties de l’assurance décès invalidité dans le cadre d’un prêt immobilier

L’assurance décès invalidité se distingue de l’assurance obsèques et de l’assurance vie. Elle couvre les risques liés au décès, à l’invalidité totale ou partielle et à l’incapacité temporaire de travail tout au long de la durée de remboursement du prêt immobilier.

  • Le décès

Cette garantie couvre le risque de décès survenant pendant la durée du prêt immobilier. Dans ce cas, la compagnie d’assurance prend le relais et assure le remboursement du montant restant (capital et intérêts) pour solder le crédit. L’assurance décès peut également prévoir que le solde éventuel du capital peut être reversé aux héritiers au décès de l’assuré.

  • L’invalidité

Il existe trois niveaux d’invalidité pour lesquels l’assurance prend en charge le remboursement du capital restant dû à la banque :

  1. La PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie)
  2. L’IPT (Invalidité Permanente Totale)
  3. L’IPP (Invalidité Permanente Partielle)

 

1 - La PTIA concerne toute invalidité physique ou mentale survenue avant l’âge de 65 ans* suite à un accident ou une maladie. Elle correspond à une situation, constatée par un médecin expert de l’assureur, dans laquelle l’assuré requiert l'assistance d’une tierce personne pour accomplir les actes de la vie quotidienne tels que s’alimenter, se vêtir et se dévêtir, se déplacer ou bien encore faire sa toilette. Elle à l’invalidité de 3ème catégorie de la Sécurité sociale.

*De plus en plus d’assureurs couvrent désormais la PTIA survenue au-delà de 65 ans. C’est le cas de MetLife : 70 ans.

2 - La garantie IPT concerne tout assuré dont le taux d’invalidité est supérieur à 66 % suite à une maladie ou un accident. L’assuré est dans l’impossibilité permanente et définitive d’exercer son activité professionnelle lui rapportant gain ou profit ou ses occupations habituelles si l’assuré n’exerce pas d’activité professionnelle au jour du sinistre. Comme pour chaque garantie, cet état doit être constaté par un médecin expert désigné par l’assureur.

3 - Dans le cadre de l’IPP, l’assuré se trouve dans l’impossibilité permanente et définitive d’exercer à temps plein son activité professionnelle, ou ses occupations habituelles dans le cas où celui-ci ne travaille pas lors de la survenue du sinistre, suite à une maladie ou un accident qui a affecté son état physique ou mental. Dans ce cas, son taux d’invalidité est compris entre 33% et 66%.

Certains contrats d’assurance décès invalidité proposent la couverture de l’invalidité professionnelle pour les professions médicales et paramédicales. Dans ce cas, la prise en charge de l’invalidité professionnelle intervient généralement à partir d’un taux d’invalidité de 15%.

Lors de la souscription de l’assurance décès invalidité, l’ITT (Incapacité Temporaire de Travail) est généralement proposée. Elle apporte une protection supplémentaire en cas d’arrêt de travail engendrant une perte de revenus. Dans le cadre de l’ITT, l’assurance prend en charge le remboursement des échéances du crédit jusqu'à ce que l’assuré retrouve ses pleines capacités à exercer son activité professionnelle.

~

Combien coûte l’assurance décès invalidité ?

Plusieurs critères entrent en jeu dans le coût de l’assurance décès invalidité. Le montant de la prime dépend de nombreux critères, notamment de l’âge du souscripteur, de son état de santé, du capital emprunté, de sa qualité de fumeur ou non-fumeur, de la pratique de certains sports dits à risques, ou encore de la profession exercée. En fonction de ces éléments, un futur emprunteur sera amené à effectuer des formalités médicales allant du simple questionnaire médical à une visite médicale en bonne et due forme. Cela permet à la compagnie d’assurance de déterminer le niveau de risque.

Dans les cas de pathologies lourdes, la Convention AERAS permet aux personnes concernées de trouver une solution adaptée, sous certaines conditions.

~

Comment choisir son assurance décès invalidité ?

Toutes les compagnies d’assurance ne couvrent pas le même niveau de risque. Il est donc important de bien étudier les modalités de l’assurance décès invalidité avant d’y souscrire. D’une part, les exclusions peuvent différer selon les offres et d’autre part, une limite d’âge est généralement fixée et varie selon la garantie (décès ou invalidité).

Au moment de la signature de votre crédit immobilier, la banque vous propose son contrat d’assurance groupe. Il faut savoir qu’aujourd’hui vous avez la possibilité de choisir votre assureur. Une seule obligation : le contrat souscrit doit présenter des garanties équivalentes à celles proposées par la banque.

Depuis janvier 2018, l’Amendement ou Loi Bourquin permet de résilier son assurance emprunteur chaque année à la date anniversaire de la signature de l’offre de prêt. Cela vous offre la possibilité de comparer les offres et de choisir un contrat adapté au meilleur prix.  

Spécialiste de l’assurance emprunteur, MetLife vous conseille et vous accompagne pour choisir le contrat d’assurance décès invalidité qui vous correspond le mieux. Réalisez de belles économies en choisissant une assurance emprunteur individuelle. Vous pouvez bénéficier de garanties adaptées à votre situation et à un tarif plus avantageux.