Skip Navigation

Assurance prêt immobilier et fumeur

Fumeur régulier ou occasionnel, lorsque vient le moment de souscrire une assurance prêt immobilier, vous pouvez vous trouver confronté à certaines questions. Considéré comme un risque aggravé de santé par les assureurs, le tabagisme a un impact certain sur le prix de l’assurance de prêt d’un fumeur. Comment faire des économies sur une assurance de prêt immobilier quand on est fumeur ? Que se passe-t-il en cas de fausse déclaration ?

Economisez jusqu’à 11 000 €*

Découvrez le tarif assurance emprunteur MetLife en quelques clics !

Vous êtes considéré comme non-fumeur si vous n’avez pas fumé au cours des 24 derniers mois, chez MetLife ce délai est réduit à 12 mois. Il faut savoir que les assureurs ne distinguent pas les fumeurs occasionnels des fumeurs réguliers.

L’utilisateur de la cigarette électronique est aujourd’hui assimilé au consommateur de cigarettes « classiques ». Dans le questionnaire de santé pour l’assurance de prêt immobilier, un vapoteur doit désormais indiquer son statut de fumeur.

« Le tabagisme reste la première cause de décès évitables en France » selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’agence sanitaire Santé publique France. Toujours d’après le BEH, plus de 75 000 décès en 2015 sont attribuables au tabagisme.

Les risques du tabac sur la santé sont bien établis. Cela explique l’impact sur l’assurance de prêt immobilier d’un fumeur.

Pour un fumeur de cigarettes classiques ou un utilisateur de cigarette électronique, le coût de l’assurance emprunteur s’avère plus élevé que pour une personne non-fumeur et ne présentant pas de risque de santé. En effet, une surprime est appliquée pour les fumeurs, quel que soit le niveau de consommation de tabac et de vapotage. Les risques pour la santé sont bien présents et justifient un montant de cotisation plus important.

S’orienter vers un contrat d’assurance individuel (délégation d’assurance), généralement au tarif plus compétitif que celui proposé par une une banque, est souvent la solution la plus judicieuse.

Bon à savoir :

Si vous arrêtez de fumer pendant la durée de votre emprunt et qu’une surprime relative à la consommation de tabac a été appliquée, vous avez la possibilité de demander à ce que le tarif de votre assurance de prêt immobilier fumeur soit revu à la baisse. Pour effectuer cette demande il faut :

  • effectuer un test de nicotine,
  • adresser un courrier à votre assureur en joignant les résultats du test.

Si votre assureur refuse de réviser le montant de vos cotisations, vous pourrez, après accord de votre banque, opter pour une autre assurance de prêt immobilier (délégation d’assurance) afin de bénéficier d’un contrat adapté à votre situation.

Chez MetLife, après seulement 12 mois d’arrêt du tabac ou de la cigarette électronique, vous pouvez demander à réduire le montant de vos cotisations afin de basculer sur un tarif d’assurance emprunteur non-fumeur.

 

Faire des économies sur son assurance emprunteur quand on est fumeur en se tournant vers un assureur indépendant

Vous avez souscrit votre assurance crédit immobilier auprès de votre banque ? Vous souhaitez changer d’assureur pour obtenir un contrat mieux adapté au meilleur prix ?

Le législateur permet aux emprunteurs de choisir librement la compagnie d’assurance pour souscrire leur assurance emprunteur.

Grâce à la Loi Hamon, vous pouvez envisager le changement de votre assurance de crédit immobilier à tout moment dans les 12 mois qui suivent la signature de votre prêt, en respectant un préavis de 15 jours. L’Amendement ou Loi Bourquin vient renforcer cette liberté offerte aux emprunteurs en permettant de changer d’assurance de prêt immobilier à la date anniversaire du contrat, en respectant un préavis de deux mois, au-delà de la première année et pendant toute la durée du crédit.

L’assurance de prêt immobilier pour un fumeur s’envisage plus sereinement en se tournant vers un assureur indépendant. MetLife vous propose un contrat personnalisé, avec des garanties adaptées à votre situation et toujours au meilleur prix.

L’assurance de prêt immobilier pour fumeur, une situation particulière qui n’est pas à prendre à la légère.

Il est indispensable de compléter sincèrement le questionnaire médical fourni par l'assureur lors de la souscription du contrat de prêt. Vous devez communiquer sur votre état de fumeur ou non-fumeur. Fumer est considéré comme un risque aggravé de santé par les compagnies d’assurance. Ne pas le signaler dans le questionnaire de santé soumis lors de la souscription de l’assurance emprunteur est considéré comme une fausse déclaration.

Lors d'un sinistre et en cas de fausse déclaration, l’assureur peut considérer votre contrat comme nul et ainsi refuser de vous indemniser, sans ouvrir droit à un remboursement des primes versées. Celle-ci a aussi la possibilité de réévaluer le montant de votre cotisation d’assurance.

À lire aussi