Skip Navigation

Comment organiser des obsèques pas chères ?

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir pour organiser des funérailles à moindre coût

Organiser des obsèques n’est pas évident pour les proches du défunt. Parfois, cela s’avère encore plus difficile quand on voit les frais funéraires s’accumuler. Dans ce cas, on peut se poser la question de ce qui est essentiel ou non pour organiser ses adieux. En outre, certaines personnes souhaitent partir en toute simplicité. Comment réduire le coût des obsèques ? Quels choix faire pour des obsèques pas chères ?

Sommaire :

Devis assurance obsèques

Protégez vos proches en leur offrant un capital qui leur permettra de financer vos obsèques.

Pourquoi les obsèques coûtent cher ?

Quel est le coût des obsèques en France ?

Comment expliquer de tels frais ?

En France, le prix des obsèques est en moyenne compris entre 3 350 € et 3 600 €*. Ce montant peut varier selon différents facteurs comme la région dans laquelle se déroulent les funérailles, ou encore le type de funérailles choisies.

Ce prix est justifié par la nécessité de recourir à de nombreux intervenants. A partir du moment du décès et jusqu’à la fin de la cérémonie funéraire pourront opérer : le conseiller funéraire, le thanatopracteur pour préparer le corps, des porteurs, un chauffeur, le personnel du funérarium… Il faut également compter les frais de déplacement du corps si nécessaire puis la location du corbillard. S’il s’agit d’une inhumation, des outils de marbrerie et l’intervention d’ouvriers seront nécessaires. L'achat d'une concession peut être un coût supplémentaire important à prendre en compte.

Des conditions exceptionnelles qui peuvent coûter cher

Si le décès a lieu dans une région ou dans un pays différent du lieu de résidence, il sera nécessaire de déplacer le corps tout en respectant certaines conditions.

Selon le décret du 28 janvier 2011 : Sauf dispositions dérogatoires, les opérations de transport de corps avant mise en bière d'une personne décédée sont achevées dans un délai maximum de quarante-huit heures à compter du décès. »

Il est important de préciser que la plupart du temps, des soins spécifiques de conservation doivent êtres prodigués au défunt s’il est transféré à plus de 600 km de son lieu de décès ou s’il doit être rapatrié par avion. Ce sont des frais obligatoires qui peuvent s’ajouter aux frais d’obsèques.

Comment opter pour des funérailles à moindre coût ?

Il est important de demander un devis complet

Demander un devis complet à votre agence funéraire est essentiel pour avoir un aperçu du montant que vous aurez à payer. Attention, il se peut que l’agence ajoute des prestations et accessoires souvent recommandés mais non obligatoires, vous pourrez alors demander à vous en passer. Voici la liste des frais obligatoires : 

Le cercueil

Il est obligatoire, qu’il s’agisse d’une inhumation ou d’une crémation. Il doit avoir quatre poignées

L’urne

L’urne est obligatoire pour recevoir les cendres, dans le cas d’une crémation

La plaque d’identité

A placer sur le cercueil ou sur l’urne pour identifier le défunt

Les porteurs et le maître de cérémonie

Pour assurer le bon déroulement de la cérémonie

Le véhicule

Le corbillard est nécessaire pour transporter le corps à partir de la mise en bière jusqu’à la fin de la cérémonie

L’ouverture de caveau

S’il s’agit d’une inhumation, des frais sont nécessaires pour creuser une fosse ou ouvrir et fermer un caveau existant

Les frais administratifs

Des frais sont à prévoir pour les différentes démarches : demande d’ouverture de caveau, permis de crémation…

 

D’autres prestations sont traditionnellement proposées à la famille mais ne sont pas obligatoires. Elles répondent souvent à un besoin d’honorer une dernière fois le défunt et de lui offrir une demeure paisible.

  • Les fleurs : elles sont appréciées mais non indispensables. Il est possible de se contenter des fleurs et couronnes offertes par les amis et connaissances du défunt.
  • Les décorations : traditionnellement déposés sur la pierre tombale, les ornements funéraires sont une manière de rendre hommage au défunt. Cependant, les proches peuvent tout aussi bien exprimer leur peine et gratitude à l’être aimé de manière différente, sans biens matériels.
  • La revue nécrologique, les faire-part de décès et le livre de condoléances : ces coutumes permettent d’avertir du décès, de remercier les personnes qui se sont déplacées et de recevoir les condoléances. Ce ne sont pas les prestations les plus coûteuses, mais si elles ne vous semblent pas indispensables elles peuvent permettre de réduire les frais d’obsèques.

Se méfier des funérailles à prix trop attractifs

Depuis quelques années, de plus en plus d’entreprises proposent des funérailles à petits prix. Seules les prestations essentielles sont incluses et certains services tels que la gestion des démarches administratives ou la toilette mortuaire peuvent être effectuées moyennant un supplément. Il est très important de lire attentivement le contrat pour savoir ce qui est compris ou non.

Choisir des obsèques pas chères peut être une option qui semble intéressante pour les familles à petit budget. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’un décès peut être très difficile à gérer et qu’une aide extérieure d’un professionnel funéraire peut être appréciée pour traverser ce moment douloureux.

A noter : il est également possible de passer par une entreprise de pompes funèbres classique en restreignant le nombre d’options choisies.

Choisir une cérémonie à petit prix

Organiser une crémation pas chère

Dans la plupart des cas, la crémation coûte moins cher que l’inhumation puisqu’il n’y a pas de frais liés au creusement de la fosse, à l’ouverture du caveau et à la pierre tombale.

Pour réduire les frais de crémation, il est possible d’opter pour un cercueil en carton homologué, qui en plus d’être moins cher est plus écologique. Des urnes très simples sont également proposées à la vente.

Organiser une inhumation pas chère

Dans le cas d’une inhumation, c’est le lieu de cérémonie qui influe le plus sur le prix : une concession funéraire peut coûter deux à trois fois plus cher à Paris qu’en province.

Comme pour la crémation, il est possible de choisir un cercueil en carton qui est moins cher, moins lourd et personnalisable. Les bois moins onéreux comme le pin ou le sapin sont également des choix judicieux.

Se renseigner sur les alternatives

Des aides pour payer les frais d’obsèques

Si le défunt n’a pas de famille ou de proches ou que ceux-ci n’ont pas les moyens, vous vous demandez peut-être qui paye les frais d’obsèques. Dans ce cas, des aides peuvent être mises en place par la Sécurité sociale, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse ou encore la mairie du lieu de décès.

Faire don de son corps à la science

Il s’agit d’une alternative peu connue, mais l’on peut choisir, de son vivant, de donner son corps pour la recherche et l’enseignement médical. Il faut avertir un des 28 centres de dons français de manière explicite pour qu’ils procèdent à la délivrance d’une carte de donneur. Les frais d’inhumation ou de crémation seront ensuite pris en charge par les établissements de santé ou de recherche.

Souscrire une assurance obsèques

L’assurance obsèques est un contrat de prévoyance qui permet à son souscripteur d’anticiper le coût des obsèques et donc de protéger ses proches des tracas financiers que cela pourrait engendrer. L’assuré verse des cotisations pour qu’un capital soit ensuite réglé à ses bénéficiaires pour l’organisation des funérailles. En plus de l’aspect financier, l’assurance obsèques MetLife prévoit des services d’assistances pour aider les proches à traverser ce moment douloureux.

Choisir l'assurance obsèques MetLife

Offrez un capital compris entre 3000 et 8000 € à vos proches pour les aider à financer le coût de vos obsèques.