Skip Navigation

Assurance de prêt immobilier et cancer de la vessie

Cancer de la vessie : un cancer nettement plus fréquent chez les hommes

Le cancer de la vessie est, en fréquence, après le cancer de la prostate, le deuxième cancer de l’appareil urinaire. Le cancer de la vessie est nettement plus fréquent chez l’homme que chez la femme : plus de 80% des cas de cancers de la vessie diagnostiqués touchent des individus masculins. En 2000, le nombre de nouveaux cas annuels de cancers de la vessie était estimé à 10 771 cas, situant ainsi le cancer de la vessie au 6ème rang des pathologies cancéreuses pour sa fréquence.

Le cancer de la vessie est un cancer du sujet âgé : l’âge médian au diagnostic se situant à 72 ans chez les hommes et 77 ans les femmes.

Economisez jusqu’à 11 000 €*

Découvrez le tarif assurance emprunteur MetLife en quelques clics !

Facteurs de risque et Symptômes

Les principaux facteurs de risque dans le cancer de la vessie sont le tabagisme, l’exposition à des produits chimiques, et des infections parasitaires chroniques comme par exemple la bilharziose. Les statistiques attribuent néanmoins la moitié des cas de cancers de la vessie à une consommation excessive et prolongée de tabac.

Le cancer de la vessie se caractérise par la diversité de ses formes évolutives. Les différents stades de développement du cancer de la vessie correspondent à une atteinte plus ou moins importante du revêtement interne de la vessie : l’urothélium.

Les principaux symptômes du cancer de la vessie sont :

- La présence de sang dans les urines
- Des envies pressantes et très fréquentes d’aller uriner
- Des infections urinaires récidivantes

Les examens et traitements du cancer de la vessie

Les examens pratiqués afin d’établir le diagnostic d’un cancer de la vessie sont :

- L’examen cyto-bactériologique des urines (ECBU)
- La fibroscopie vésicales (cystoscopie)
- La cytologie urinaire
- L’échographie vésicale
- L’uroscanner

Le traitement du cancer de la vessie sera donc très différent en fonction du stade de développement de la maladie. Si la tumeur est superficielle (stade 1), une intervention par endoscopie pour l’enlever, complétée par une chimiothérapie, s’avèreront dans la plupart des cas suffisantes. Si le cancer de la vessie en est au stade 2 ou 3 de son développement, et que la tumeur est donc dite infiltrante, il est possible que toute la vessie soit retirée au cours d’une intervention chirurgicale et remplacée par une poche de substitution (entérocystoplastie).

Cancer de la vessie et assurance de prêt immobilier : quelles solutions ?

Le cancer de la vessie est considéré comme un risque aggravé de santé pour votre assurance emprunteur. Vous avez un cancer de la vessie et vous souhaitez changer ou souscrire une assurance emprunteur pour votre projet immobilier, contactez MetLife pour un devis d’assurance emprunteur personnalisé. Le coût de votre assurance de prêt immobilier ainsi que le détail de ses garanties seront adaptés en fonction de votre profil d’assuré et du stade de développement de la maladie. MetLife dispose d’un service médical dédié capable de répondre à vos interrogations quant à l’assurance de prêt immobilier avec un cancer de la vessie. Il est important pour sécuriser votre investissement immobilier d’évoquer votre cancer de la vessie lors du choix de votre assurance emprunteur.

L’un des 5 000 courtiers en assurance partenaires de MetLife pourra vous aider à choisir votre assurance emprunteur ou bien à négocier votre assurance de prêt immobilier. Il vous proposera un devis d’assurance emprunteur personnalisé et la meilleure solution d’assurance emprunteur avec un cancer de la vessie.

Retrouvez notre questionnaire médical relatif au cancer de la vessie pour l'assurance emprunteur.

À lire aussi