Souscrire une assurance emprunteur avec ou après un cancer

Cancer et assurance de prêt immobilier

Souscrire une assurance emprunteur avec ou après un cancer

Assurance de prêt immobilier avec un cancer : comment faire ?

Le cancer est considéré comme un risque aggravé de santé. Cependant chaque profil d’assuré est unique. Votre cancer ne doit pas vous empêcher de mener à bien votre projet immobilier, parlez-en avec l’un de nos 5 000 courtiers partenaires en assurance emprunteur et demandez un devis personnalisé.

Pour les personnes atteintes d’un cancer souhaitant souscrire à une assurance emprunteur, la délégation d’assurance, facilitée par les lois Lagarde et Hamon, permet de réaliser des économies et d’opter pour un contrat sur-mesure. En effet pour les risques aggravés de santé, les contrats d’assurance individuelle tels que ceux proposés par MetLife sont plus compétitifs.

Le cancer peut atteindre tout individu, à tout âge, et peut se développer sur différents organes et tissus.


Vous pouvez consulter nos pages dédiées à l’assurance emprunteur selon les types de cancers.





Assurance de prêt immobilier après un cancer : quelles évolutions ?

La loi de santé 2016 (loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé) a assoupli les conditions d’accès à une assurance emprunteur pour les anciens malades de certains types de cancer ou de l’hépatite C. Elle introduit le droit à l’oubli pour certains types de cancers : le cancer du sein, le cancer des testicules, le mélomane de la peau, le cancer de l’utérus et le cancer de la thyroïde ; et pour l’hépatite C. Au terme de différents délais et en fonction de leurs pathologies, certains profils d’assurés pourront souscrire à une assurance emprunteur sans surprime ou exclusion de garantie.

MetLife est signataire de la convention nationale AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) qui a pour but de faciliter l’accès à l’assurance de prêt immobilier notamment aux personnes atteintes d’un cancer.